GEORGES BRAQUE

Profil, Uranie, circa 1942
Huile sur toile d'origine
69,6 x 96,6 cm (avec la baguette d'origine)
Numéroté au dos sur le châssis : 165
M. Quentin Laurens a aimablement confirmé que cette oeuvre figure dans les archives de l'atelier de Georges Braque et que la baguette a été peinte par l'artiste et fait partie intégrante de l'oeuvre.
Demande d'informationsGEORGES BRAQUE - Profil, Uranie, circa 1942

Biographie

Argenteuil-sur-Seine 1882 - Paris 1963

Georges Braque étudie de 1897 à 1899 à l'Ecole des Beaux Arts du Havre avant de déménager à Paris, où il suit les cours à l'Académie Humbert avec Francis Picabia et Marie Laurencin.

Il peint ses premieres oeuvres sous les influences de l'impressionnisme, dans la lignée de Paul Cézanne et du fauvisme en compagnie de son ami Othon Friesz.

En 1907, il signe un contrat avec le jeune marchand de tableaux Kahnweiler qui le présente à Apollinaire. Ce dernier l'amène à l'atelier de Pablo Picasso au Bateau-Lavoir où le maitre espagnol vient de terminer "Les Demoiselles d'Avignon". C'est une révélation pour Georges Braque. S'en suivra une collaboration prolifique entre les deux peintre qui vont fonder et développer l'esthetique cubiste, s'influençant mutuellement à tel point qu'il est parfois difficile de distinguer pour certaines oeuvres, qui en est l'auteur. Georges Braque introduit pour la première fois dans ses oeuvres, des lettres et chiffres d'imprimerie qu'il peint au pochoir, des éléments naturels (sable, sciure de bois, limaille de fer), et réalise également des collages, remettant en cause les théories de la peinture traditionnelle d'alors. Si ses sujets deviennent plus figuratifs au fur et a mesure de l'évolution de sa carriere, l'artiste y conserve toutefois une forte charge symbolique.

Demande d'informations
Annuler

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner