JEAN-PAUL RIOPELLE 1923-2002

Biographie

Jean-Paul Riopelle est un expressionniste abstrait canadien surtout connu pour ses paysages non figuratifs. Riopelle utilise de la peinture pressée directement du tube et appliquée librement à l’aide d’un couteau à palette pour élaborer des mosaïques denses et à grande échelle. Né le 7 octobre 1923 à Montréal au Canada, Riopelle étudie à la fois à l’École des Beaux-Arts et à l’École nationale du meuble et de l’ébénisterie de la ville dans les années 1940. Son professeur, Paul Émile Bourdas, est un des membres fondateurs du groupe appelé Les Automatistes, une émanation du mouvement surréaliste. Après un voyage à Paris en 1947, Riopelle devient l’un des membres de l’École de Paris, dont fait partie Joan Mitchell, avec laquelle il vit et travaille pendant près de 15 ans. Depuis les années 1960, Riopelle crée des sculptures, des lithographies, des assemblages et meurt le 12 mars 2002 à Île-aux-Grues au Canada à l’âge de 78 ans. Il remporte le prix UNESCO lors de la Biennale de Venise en 1962 et des rétrospectives ont lieu au Kölnischer Kunstverein de Cologne en 1958, au Musée du Québec en 1967 et au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg en 2006.

Vidéo