HENRI HAYDEN 1883-1970

Biographie

Après avoir étudié à l'École des Beaux-Arts de Varsovie, Hayden s'installe à Paris en 1907. Ses premières œuvres, réalisées en plein air, témoignent d'une influence certaine de Cézanne dont il avait découvert l'œuvre lors d'une rétrospective en 1907. Hayden se rapproche premièrement du mouvement cubiste et ainsi des artistes tels que Gris ou Picasso. S'en lassant progressivement, il délaissera cette esthétique pour renouer vers les années 1920 avec ses scènes de paysages. Son abandon de l'esthétique cubiste s'accompagne d'une certaine perte d'intérêt de la part du public pour son œuvre. Ce n'est que plus tardivement, vers le début des années 1950, que son œuvre suscitera un regain d'intérêt. En 1962, il s'installe en banlieue parisienne, à la Ferté-sous-Jouarre dont il a exploité l'ensemble des paysages pour ses œuvres. Outre des peintures, Henri Hayden est également connu pour ses estampes auxquelles il s'est adonné principalement à la fin de sa vie. Tout comme ses œuvres sur toile, celles-ci représentent essentiellement des paysages.