PIET MONDRIAN 1872-1944

Biographie

Pieter Cornelis Mondrian, né à Amersfoort en 1872, est initié à la peinture dès son plus jeune âge. Au cours des années 1880, son oncle lui enseigne la peinture de plein air, pratique innovante pour l'époque. A l'âge de 20 ans, il intègre l'Académie royale des beaux-arts d'Amsterdam.

Au début des années 1900, le style de l'artiste semble proche du symbolisme. En 1907, Mondrian réalise Le Nuage Rouge, œuvre fondamentale qui marque le début de sa carrière.  La toile représente un paysage marin simplifié à l'extrême et les couleurs de la toile ont une valeur symbolique. L'année suivante, l'artiste rencontre Jan Toorop, peintre central du symbolisme hollandais. 

L'artiste, toujours à la recherche d'une peinture plus spirituelle, s'inscrit en 1909 à la société théosophique qui met en avant l'idée d'un ordre cosmique du monde, au-delà des apparences et du visible.

En 1911, à Amsterdam, Mondrian découvre des œuvres cubistes de Braque. Le peintre y est sensible et décide alors d'emprunter le chemin du cubisme. Il s'installe également à Paris la même année. Il souhaite développer le cubisme analytique et devient alors l'un des chefs de file et pionniers de l'art abstrait en créant un langage pictural nouveau, entre 1913 et 1914.

En 1915, il retourne un temps aux Pays-Bas et cherche à dépasser le cubisme afin d'évoluer vers une abstraction plus pure. Durant cette année, il n'achève presque aucun tableau bien qu'il fasse de nombreux essais. Il parvient seulement à terminer sa toile Composition 10.

De retour à Paris en 1919, Mondrian fait publier dans la revue hollandaise De Stijl plusieurs écrits dont son essai Réalité naturelle et réalité abstraite dans lequel il explique que la nature matérielle doit être écartée au profit de son essence. Il affirme vouloir s'exprimer seulement avec des lignes droites et les couleurs primaires nettement définies. 

Ainsi, à partir de 1940, il ne travaille qu'avec les couleurs rouge, jaune et bleu, et structure ses œuvres de manière géométrique. Mondrian affirme que l'angle droit a une signification universelle, selon ses croyances théosophiques.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Mondrian s'installe d'abord à Londres puis il se réfugie à New-York en 1940. Une fois sur le sol américain, le peintre se voit rapidement intégré au monde de l'art. Passionné par l'univers du jazz, il adopte avec enthousiasme le boogie-woogie et s'en inspire pour réaliser plusieurs tableaux comme Broadway Boogie-Woogie ou New York City. Il se lie d'amitié avec Max Ernst, il est sollicité pour divers jurys d'expositions, et intègre également le groupe "American Abstract Artists".
Piet Mondrian décède en février 1944 à New-York.

Œuvres