VENDU

“[... ] je cherche vainement dans tous les arts une œuvre qui égale
les femmes que j’ai aimées
ma peinture

n’a jamais été qu’un reflet
de ma vie
je considère que c’est pour moi un bonheur
de tout premier ordre
de ne vivre uniquement
que pour les femmes [... ]”


“[... ] I look vainly in all the arts for a work equal to
the women I’ve loved
my painting

has never been anything but a reflection of my life
I consider that for me
it’s a joy

of the highest order to live solely
for women [... ]”

POÈMES DE DINGALARI, ALÈS, PIERRE- ANDRÉ BENOIT, OCTOBRE 1955