MOÏSE KISLING, Didi

DISPONIBLE

Un peintre doit s’abandonner à l’instinct tout en maintenant le contrôle de sa raison.
C’est la gloire de notre enthousiasme, de notre passion que nous devons célébrer.
Il faut qu’on lise sur un tableau la joie qu’un peintre éprouva à le créer
.

MOÏSE KISLING, 1971.