MAURICE ESTÈVE

Hottie, 1978
Huile sur toile d'origine (tondo)
Diamètre : 81 cm
Signé et daté en bas au centre : Estève 78. Contresigné, daté et titré au dos : Estève ; 78 ; Hottie

EXPOSITIONS

Estève : Oeuvres de 1950 à 1980, Exposition itinérante : Musée Cantini, Marseille, Juin-Août 1981 (étiquette au dos) ; Musée de l'Etat, Luxembourg, 18 septembre - 18 octobre 1981 ; Musée de Metz, 23 octobre - 6 décembre 1981.
Estève, Ölbilder, Galerie Nathan, Zürich, 16 mars - 19 juin 1982, n°13. Étiquette au dos.


BIBLIOGRAPHIE

Estève : Oeuvres de 1950 à 1980, Musée Cantini, Catalogue d'exposition, Marseille, 1981, illustré sous le n°49, p.58.
Galerie Nathan, Estève, Ölbilder, Zürich, 1982, illustré en couleur en pleine page sous le n°13, p.50-51.
Robert Maillard et Monique Prudhomme-Estève, Estève : Catalogue Raisonné de l'oeuvre peint, Ides et Calendes, Neuchâtel, 1995, illustré en couleur en pleine page sous le n°683, p.88 et réillustré p.412.


Demande d'informationsMAURICE ESTÈVE - Hottie, 1978
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEMAURICE ESTÈVE - Hottie, 1978

BIOGRAPHIE

Culan 1904 - Culan 2001

Maurice Estève est né dans la ville de Culan (Cher) le 2 mai 1904. Il déménage à Paris en 1913 où il débute son éducation artistique. Lors de ses visites au Louvre dans les années 1920, Estève est particulièrement impressionné par Jean Fouquet et Paolo Uccello. Parmi les artistes modernes, Paul Cézanne est celui qui eut la plus grande influence sur Estève. Maurice Estève a principalement fait son éducation seul, fréquentant seulement le studio libre de l'Académie Colarossi en 1924 où il tente de mettre en oeuvre ses motifs selon le modèle de Braque et de Léger, créant ainsi une sorte de Fauvisme Cubiste.
L'?uvre complète de Estève ne se limite pas à la peinture. Il fut aussi actif dans le collage, le design de textiles et les peintures murales. Estève évite les cercles extravertis de l'avant-garde mais participe tout de même au noyau d'artistes qui amene la percée de l'Ecole de Paris après 1945. Maurice Estève participe à la Biennale de Venise en 1954.
Son ?uvre, tout comme celles de ses amis artistes Riopelle et Bazaine, établit un nouveau langage pictural : des abstractions lyriques ayant pour but de représenter formes et couleurs dans une attitude presque poétique. Ses ?uvres se trouvent maintenant dans de nombreux musées reconnus et dans des collections à travers le monde. Maurice Estève est décédé le 29 juin 2001 à l'âge de 97 ans dans sa ville natale de Culan.

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler