ALBERTO GIACOMETTI

Buste d'homme (Portrait de Diego), 1947
Gouache sur papier
40,6 x 26 cm
Signé et daté en bas à droite : A. Giacometti 1947
Certificat d'authenticité délivré par la Fondation Giacometti en juin 2019. Cette oeuvre est référencée par la Fondation Giacometti dans sa base de donnée en ligne, Alberto Giacometti Database (AGD), sous le n°4124.

PROVENANCE

Collection Gualtieri di San Lazzaro, Paris.
Collection Riccardo Jucker, Milan.
Collection privée européenne, circa 1995.


BIBLIOGRAPHIE

L. Vitali, Quarantacinque disegni di Alberto Giacometti, Einaudi, Turin, 1963, illustré sous le n°11.


Demande d'informationsALBERTO GIACOMETTI - Buste d'homme (Portrait de Diego), 1947
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEALBERTO GIACOMETTI - Buste d'homme (Portrait de Diego), 1947

BIOGRAPHIE

Borgonovo 1901 - Coire 1966

Alberto Giacometti est le fils de Giovanni Giacometti, peintre postimpressionniste, et le filleul de Cuno Amiet, peintre rattaché au courant Expressionniste. Dès son enfance, Alberto Giacometti baigne dans une atmosphère artistique. S'il réalisait des peintures dans la lignée de son père au début de sa carrière, il se tourne vers la sculpture en 1910 alors qu'il est élève à l'École des Beaux-Arts de Genève. Installé à Paris en 1922, il s'inscrit à l'Académie de la Grande Chaumière et suit les cours d'Antoine Bourdelle. Son style se distingue de celui de son maître puisque sa première production s'inspire des sculptures d'artistes cubistes tels qu'Henri Laurens ou Alexender Archipenko. À cette première inspiration s'ajoute celles de l'art africain et océanien qu'il a pu découvrir dans les salles du musée d'Éthnographie du Trocadéro. Si ses premières sculptures sont dites cubistes, il produit par la suite une œuvre dite abstraite et surréaliste au début des années 1930. La boule suspendue (1930/1931) est la première œuvre de l'artiste considérée comme surréaliste. La simplicité de l'œuvre n'est pas sans évoquer un certain érotisme: sujet ayant intéressé la plupart des artistes surréalistes. En 1935, il quittera le groupe des surréalistes et commence progressivement à produire ses fameuses sculptures filiformes de têtes, de bustes ou de corps. Sa première rétrospective se tient à Bâle en 1950, date à laquelle sa première œuvre fait son entrée dans une collection publique. À la fin de sa vie, sa carrière est récompensée: il obtient le grand prix de sculpture de la Biennale de Venise en 1962, le prix Guggenheim en 1964 et reçoit de la France le titre de grand prix international des arts en 1965.

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler