REMBRANDT BUGATTI

Lionceau et lévrier assis l'un contre l'autre, circa 1906
Bronze à patine brune
28 x 30,4 x 35 cm
Signé : R. Bugatti, cachet du fondeur : A.A. Hébrard et numéroté : 3/3 sur la terrasse

PROVENANCE

Ancienne collection du Dr. Paul A. Renaud.
Vente, Paul Renaud, Genève, 17 - 20 novembre 1948, n°210.
Collection privée, Suisse.


EXPOSITIONS

Rembrandt Bugatti : The sculptor 1884 - 1916, Berlin, Nationalgalerie, Staatliche Museen zu Berlin, 28 mars - 27 juillet 2014.


BIBLIOGRAPHIE

Jacques-Chalom Des Cordes, Véronique Fromanger Des Cordes, Rembrandt Bugatti : Catalogue Raisonné, Paris, 1987, other model illustrated p.132.
Véronique Fromanger, Rembrandt Bugatti : Sculpteur, Répertoire monographique, Paris, Editions de l'Amateur, 2009, other model illustrated under the n°142, p.305.
Philipp Demandt, Anke Daemgen, Rembrandt Bugatti : The sculptor 1884 - 1916, Exhibition Catalogue, Hirmer, Berlin, 2014, illustrated in color p.124-125.


Demande d'informationsREMBRANDT BUGATTI - Lionceau et lévrier assis l'un contre l'autre, circa 1906
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEREMBRANDT BUGATTI - Lionceau et lévrier assis l'un contre l'autre, circa 1906

BIOGRAPHIE

Milan 1884 - Paris 1916

Rembrandt Bugatti travaille très tôt le bois et le métal et réalise ses premières oeuvres lors de séjours en famille dans les montagnes italiennes, modélisant avec de la plastiline les animaux qu'il croise, notamment les vaches.

En 1903, sa famille s'installe à Paris. L'occasion pour cet amoureux des animaux d'observer la faune et la flore, de la ménagerie du Jardin des Plantes ou du marché aux chevaux. Bien qu'il n'ait jamais suivi de formation académique traditionnelle, Bugatti transcrit dans la matière l'anatomie animalière avec une sensibilité et un réalisme qui lui sont propres, préférant le modelage à main-libre, sans croquis préparatoires.

En 1904, Adrien Aurélien Hébrard, fondateur de la fonderie Hébrard, choisit les oeuvres de l'artiste pour inaugurer sa galerie parisienne, rue Royale, exposition qui rencontre un grand succès auprès des critiques de l'époque.

Dès 1906, Rembrandt Bugatti voyage entre la France, l'Allemagne et la Belgique, où il fréquente les différents zoo nationaux dont celui d'Anvers. Son corpus sculptural se compose essentiellement d'animaux sauvages : fauves, antilopes, girafes, ours ou encore rhinocéros. Avec Pompon, il figure comme l'un des fondateurs du renouveau de la représentation animalière en sculpture.

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler