KEES VAN DONGEN

Femme couchée, 1904-1905
Huile sur toile
27 x 35 cm
Signé en bas à droite : Dongen

PROVENANCE

Madame Dupuy de Frenelle.
Vente Hôtel Drouot, Paris, 7 juin 1990, n°21, daté 1907-1908.
Collection privée, France, circa 1994.
Collection Docteur Jean Miller, France.
Gérard Miller, par descendance du précédent.


EXPOSITIONS

Galerie Berthe Weil, Paris, 16 janvier - 15 février 1905, "Exposition de peintures et dessins par Monsieur Carré (Raoul), Delannoy, Deltombe, Torent (Evelio), Van Dongen (Kees), n°54.
Galerie Berthe Weil, Paris, 2-23 avril 1905, exposition de peintures par MM. Camoin, Dufy (Raoul), Fornerod, Elle Gilliard, MM. Marquet, Van Dongen (Kees), n°33.


BIBLIOGRAPHIE

Cette oeuvre sera incluse dans Catalogue Digital de Kees Van Dongen en préparation par le Wildenstein Plattner Institute. Avis d'inclusion en date du 13 décembre 2019.


Demande d'informationsKEES VAN DONGEN - Femme couchée, 1904-1905
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEKEES VAN DONGEN - Femme couchée, 1904-1905

BIOGRAPHIE

Delfshaven 1877 - Monte-Carlo 1968

Kees van Dongen naît le 26 janvier 1877 à Delfshaven, près de Rotterdam. Au début de son activité artistique, il s'inspire des impressionnistes et en subit l'influence dans sa manière de peindre. Il décide de s'inscrire à l'académie de Rotterdam mais finit par abandonner ses études en cours de route. Il gagne sa vie en travaillant pour les magazines Groene et Rotterdam Neusblad, fournit des dessins représentant des scènes de la vie portuaire qui font scandale. Il arrive à Paris en 1897 et s'installe au Bateau-Lavoir. Il travaille alors comme illustrateur pour La Revue Blanche et le magazine L'Assiette au Beurre. En 1903, il présente ses œuvres pour la première fois publiquement ; plus tard, il exposera avec Matisse à la galerie Vollard. Bien que le peintre hollandais rejoigne les Fauves en 1905, son travail continue à laisser transparaître ses affinités avec les Expressionnistes allemands. L'intensité des couleurs caractérise son œuvre et la rend davantage expressive.
Kees van Dongen, devenu membre du groupement d'artistes Die Brücke en 1908, participe à des expositions avec les artistes de ce groupe.
Vers la fin de la Première Guerre mondiale, la haute société le découvre ; il fait alors les portraits de célébrités, devenant ainsi un chroniqueur des années 1920 et 1930. Le choix des couleurs mis en œuvre dans ses portraits et paysages expressifs lui vaut l'adhésion du public et le succès. Kees van Dongen décède le 28 mai 1968 à Monte Carlo.

Source : www.kees-van-dongen.com

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler