Danseuse assise, circa 1899
Impression rehaussée de couleurs sur papier
42 x 31 cm
Cachet de la signature en bas à droite : Degas
La Galerie Brame & Lorenceau a confirmé l'authenticité de cette oeuvre, celle-ci est désormais enregistrée dans ses archives sur l'artiste. Attestation en date du 7 novembre 2018.

PROVENANCE

Sixième vente de la collection Degas (2e vente de l'atelier), 11-13 décembre 1918, Paris, Galerie Georges Petit (experts : MM. Bernheim Jeune, Durand-Ruel et Ambroise Vollard). Pièce décrite et reproduite sous le n°380, p.215, dans la section "Impressions en couleurs retouchées par Edgar Degas".
Ancienne collection Comiot, Paris, acquis de la vente précédente.
Collection privée, Lyon, depuis les années 1950.


BIBLIOGRAPHIE

Catalogue des tableaux, pastels et dessins par Edgar Degas et provenant de son atelier, Galerie Georges Petit, Paris, 1918, Section "Impressions en couleurs retouchées par Edgar Degas", n°380.
Frits Lugt, Les marques de collections de dessins et d'estampes, 1921, n°658, p.118.
Paul-André Lemoisne, Degas et son oeuvre, Tome III, Paris, 1949, illustré sous le n°1367bis, p.797.


Demande d'informationsEDGAR DEGAS - Danseuse assise, circa 1899
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEEDGAR DEGAS - Danseuse assise, circa 1899

BIOGRAPHIE

Paris 1834 - Paris 1917

Hilaire Germain Edgar de Gas, dit Edgar Degas, né en 1834 à paris, est un peintre, graveur, sculpteur et photographe. Après des études de droit, il change de voie et fréquente le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale.

En 1853, il devient « copiste » pour Le Louvre, entre à l'atelier de Félix-Joseph Barrias, alors très renommé, puis étudie la peinture auprès de Louis Lamothe. Son père, grand amateur d’art, le présente aux grands collectionneurs de son temps, Lacaze, Marcille et Val-Pinçon. Il commence l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1855, mais préfère approcher les œuvres des grands maîtres de manière plus directe et entreprend de nombreux voyages en Italie.
Il se lie d’amitié avec le peintre Gustave Moreau et, de 1874 à 1886, il participe à de nombreuses expositions impressionnistes, où il côtoie notamment Camille Pissarro et Edouard Manet. Edgar Degas s’intéresse aux danseuses dès 1870, il s’attache à montrer leur préparation, autant que leurs représentations scéniques. Fasciné par leurs silhouettes, qu’il compare à des étoiles, Edgar Degas dépeint ces femmes dans une composition simplifiée. Il choisit un format innovant, réduisant notamment la profondeur de son espace pictural, rabaisse son point de vue et se concentre sur un seul personnage ou groupe de figures. Taxé à tort et de façon expéditive de misogyne, à cause de sa façon très réaliste de traiter la figure féminine, ce maître précurseur de l’impressionnisme retranscrit avec force les vibrations de la lumière sur le corps de femmes.

A partir de 1880, la vue du peintre commence à décliner et il privilégie le pastel, l'aquarelle et parfois la gouache. Les contraintes de sa cécité l’obligent à se retirer toujours plus dans son atelier, où il meurt, âgé de 83 ans, en 1917.


Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler