OSKAR KOKOSCHKA

BIOGRAPHIE

Pöchlarn 1886 - Montreux 1980

Considéré comme l'une des figures majeures de l'expressionnisme, Kokoschka suit une formation à l'École des arts appliqués de Vienne où il étudie notamment le dessin et la lithographie. Dès ses premières œuvres, il montre un intérêt certain pour la figure humaine qui l'animera tout au long de sa carrière. En 1908, il se lie d'amitié avec l'architecte viennois Adolf Loos qui l'introduit auprès de nombreux artistes et personnalités mondaines, lui assurant inspiration et travail. À cette époque, son œuvre est marquée par la peinture de paysage qu'il rend au travers d'une palette vive afin d'exprimer une certaine intensité émotionnelle. Par la suite, l'artiste réalisera une série de portraits. Par ses formes souvent anguleuses et ses couleurs éclatantes, Kokoschka cherche à rendre la psyché intérieure de l'être humain. Une première exposition personnelle lui est consacrée à Berlin en 1910. Revenu blessé de la Première Guerre mondiale, l'artiste sillone l'Europe dans les années 1920-1930 avant de revenir à Vienne en 1931. Face à la montée en puissance du nazisme, Kokoschka déménage à Prague où il continue de réaliser des portraits. Ses œuvres considérées par les nazis comme "dégénérées" sont retirées voire détruites pour certaines. Il déménage alors en Angleterre en 1938, année également de sa première exposition personnelle à New York à la Buccholz Gallery. En 1953, il s'installe en Suisse où il dispense des cours et terminera ses jours. De son vivant il aura eu la chance d'assister à une de ses rétrospectives tenues à la Tate en 1962. De nos jours, ses œuvres se trouvent dans les plus grands musées internationaux et son œuvre fait toujours l'objet de rétrospectives en témoigne celles tenues aux Musée des Beaux-Arts de Zurich en 2018 et de Vienne en 2019.

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner