MOÏSE KISLING

Les deux baigneuses, 1917
Huile sur toile
81 x 100 cm
Signé et daté en bas à gauche : Kisling 1917 et contresigné, daté et situé au dos : Paris juin 1917
Certificat d'authenticité délivré par M. Marc Ottavi en date du 11 juin 2019.

PROVENANCE

Vente, Rieunier. Bailly-Pommery, 27 juin 1994.
Collection M. et Mme Acornero.
Collection privée.


BIBLIOGRAPHIE

Jean Kisling, Jean Dutourd, Moïse Kisling, Catalogue Raisonné, Tome III, 1995, illustré sous le n°8, p.363.

Cette oeuvre sera incluse dans le Tome IV et Additifs aux Tomes, II et III du Catalogue Raisonné de l'oeuvre de Moïse Kisling en préparation par M. Marc Ottavi.


Demande d'informationsMOÏSE KISLING - Les deux baigneuses, 1917
ÊTRE NOTIFIÉ DES NOUVELLES ŒUVRES DE L'ARTISTEMOÏSE KISLING - Les deux baigneuses, 1917

BIOGRAPHIE

Cracovie 1891 - Sanary-sur-Mer 1953

D'origine polonaise, Kisling arrive à Paris en 1911, où il s'impose rapidement comme l'une des figures majeures de l'Ecole de Paris aux côtés d'artistes tels qu'Amedeo Modigliani, André Derain ou le poète Jean Cocteau.

Son style est d'abord influencé par Derain et Cézanne. Puis au contact de Braque et Picasso, il peint d'une manière plus géométrique et s'imprègne du mouvement cubiste. Il est également un maître du nu féminin (Kiki de Montparnasse posa souvent pour lui) et ses portraits du tout Paris (Arletty, Cocteau, Colette, Marie Laurencin...) lui valent une grande renommée.

Lorque la Seconde Guerre Mondiale éclate, Kisling fuit Paris et passe par l'Espagne et le Portugal pour s'installer en 1941 à New York.
Sa peinture rencontre d'ailleurs un certain succès outre-atlantique, il expose au Whitney Museum et à la Barnes Foundation à Philadelphie.
Il revient en France en août 1946 et s'installe définitivement à Sanary-sur-Mer dans le où il décède le 29 avril 1953. 

Newsletter

Suivez l'actualité de HELENE BAILLY GALLERY en vous inscrivant à la newsletter.


S'abonner
Demande d'informations
Annuler