PIERRE BONNARD

Fontenay-aux-roses 1867 - Cannet 1947

Si Pierre Bonnard obtient sa licence de droit en 1887, il suit en parralèle les cours à l'Académie Julian avec Paul Sérusier, Maurice Denis et est rapidement admis à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il y fait la connaissance de Ker-Xavier Roussel, d'Edouard Vuillard et participe au groupe des Nabis fondé par Paul Sérusier, dans lequel il sera qualifié de "Nabis très japonard" par ses formes en arabesques et ses couleurs qu'il applique de manière plate, évitant tout effet de profondeur. Quant à ses sujets, ils sont toujours emprunts de sa vie quotidienne ; paysages, vues d'intérieur, natures mortes, ou encore nus féminins.

En 1891, il participe pour la première fois au Salon des Indépendants et connaît son premier succès après que son affiche "France-Champagne" fut exposée sur les murs de Paris. A partir de ce moment, Pierre Bonnard décide d'abandonner le droit pour se consacrer exclusivement à la peinture. Il partage un atelier au 28 rue Pigalle avec Maurice Denis et Edouard Vuillard.

En 1893, il rencontre Maria Boursin qui se fait appeler Marthe de Méligny. Elle devient son modèle cette même année avant de devenir son épouse en 1925.

Sa première exposition personnelle a lieu en 1896 chez Durand-Ruel, l'année suivant il participe à de nombreuses expositions de groupe à la galerie Vollard et à la galerie Bernheim-Jeune.

De nos jours, les plus importantes expositions de l'artiste ont lieu, entre autres, à l'Institut d'art de Chicago, au MoMA de New York ou encore au Musée d'Orsay à Paris.

En savoir plus