SAM FRANCIS

San Mateo 1923 - Santa Monica 1994

Considéré avant tout comme l'expatrié américain du Paris d'avant-garde des années 50, Sam Francis est né à San Mateo, en Californie.
En 1941, il s'inscrit à l'Université de Californie, Berkeley, pour étudier la médecine, mais rejoint l'US Army Air Corps en 1943. En raison d'une blessure à la colonne vertébrale, Sam Francis passe la plus grande partie de son service militaire dans un lit d'hôpital. Pendant sa convalescence, il commence à peindre à l'aquarelle. David Park, qui a enseigné la peinture à l'École des Beaux-Arts de Californie lui apporte des peintures de Miró, Klee et Picasso provenant d'une collection privée locale.
De retour à Berkeley en 1948, Sam Francis étudie la peinture et obtient une maîtrise en arts. Il s'installe ensuite à Paris et suit brièvement des cours à l'Académie Fernand Léger. Il devient rapidement connu en Europe ; sa première exposition personnelle a lieu en 1952 à la Galerie du Dragon à Paris, et sa première exposition en musée a lieu en 1955 à la Kunsthalle de Berne, en Suisse. Le succès américain suit bientôt.

Sam Francis est parfois associé au groupe de la deuxième génération d'expressionnistes abstraits, qui, durant les années 1950 réagissent contre la première génération en se concentrant sur une utilisation plus expressive de la couleur.
L'amour de Sam Francis pour la couleur lui vient de son séjour à Paris où il se plonge dans l'art de Monet, Bonnard et Matisse.
Toutefois, plutôt que de mélanger figuration et couleur, Sam Francis créé de grandes oeuvres abstraites lumineuses destinées à envelopper le spectateur.

Lorsque le magazine Time en 1956 dit de Sam Francis qu'il est "l'un des peintres américain le plus en vogue à Paris" son oeuvre est une révélation pour les artistes et le public américains. Sam Francis prend ainsi rapidement sa place parmi les chefs de file expressionnistes abstraits du pays.

En savoir plus