JEAN DUFY

Le Havre 1888 - Boussay 1964

Jean Dufy, né en 1888 au Havre s'installe à Paris en 1912. Il est rapidement introduit auprès de Derain, Braque, Picasso et Apollinaire.
Dès 1914, il expose une première série d'aquarelles à la galerie Berthe Weill. Son frère, Raoul Dufy, l'initie à l'oeuvre de Cézanne et ses toiles s'inspirent des hachures du précurseur cubiste. En 1916, réformé de la Grande Guerre, il commence à produire des décors pour la porcelaine de Limoges et continuera pendant près de 30 ans. A partir de 1920, il est régulièrement exposé au Salon d'Automne au Grand Palais et à la Galerie Bing, mais aussi chez Balzac Galleries et Perls Galleries à New York. Il s'installe alors à Montmartre et participe à l'émulation esthétique de l'époque, dont Braque est le chef de file. Il côtoie les grands musiciens de son temps, notamment Erik Satie et Arthur Honegger. Ses toiles de l'époque sont donc profondément marquées par des analogies aux musiques modernes, que l'on retrouve également dans ses représentations des frères Fratellini. Le monde du cirque fascine Jean Dufy, thème qui lui permet de vivre la peinture de façon sonore. En effet, il associe les couleurs à des sonorités particulières et compose ses oeuvres comme des symphonies. Depuis sa mort, Jean Dufy est exposé à l'Art Institute of Chicago, au MoMA à New York ou encore au Centre Pompidou à Paris.

En savoir plus