FRANÇOIS - XAVIER LALANNE

Agen 1927 - Ury 2008

François-Xavier Lalanne est né en 1927 à Agen. D'éducation jésuite, il étudie le dessin, la sculpture et la peinture à l'académie Julian à Paris, où il est fortement influencé par Brancusi, Magritte et Dalí. Il loue d'ailleurs un studio à Montparnasse, à proximité de celui de Brancusi, et fait la connaissance de Max Ernst, Tinguely, Man Ray et Duchamp.
Le jeune artiste travaille en tant qu'assistant au musée du Louvre, dans les départements de l'Égypte ancienne et de l'art assyrien, passant des heures à étudier les sculptures d'animaux dans les galeries. Lalanne travaille également en tant que dessinateur pour l'architecte franco-hongrois André Sive.
Lorsque Lalanne rencontre sa future femme, Claude Dupeux lors de sa première exposition solo, ils commencent une longue collaboration. Ensemble et individuellement, ils créent des sculptures surréalistes, souvent en forme d'animaux. Leur première exposition personnelle commune a lieu sous le titre « Zoophites » à la galerie J de Jeanine Restany en 1964. Le ton de leur production est donné. François-Xavier présente le Rhinocrétaire, premier rhinocéros bureau en laiton et Claude des Choupattes, mi-chou mi-animal. Commence ensuite une longue collaboration avec le galeriste Alexandre Iolas, grand défenseur des surréalistes et des nouveaux-réalistes.
Toute leur carrière est tendue par la volonté de restituer à la sculpture, trop longtemps sacralisée, une dimension familière, un éventuel usage. La nature, et plus particulièrement le monde animal, leur offre une infinité de formes reconnaissables par tous. Moutons, singes, rhinocéros, ânes, chameaux, crapauds, hippopotames, chats, constituent un répertoire que les Lalanne soumettent aux contraintes de l'art décoratif avec beaucoup d'humour.
Des collectionneurs prestigieux tels les Rothschild ou les Noailles découvrent tôt leur talent. Parmi eux, Yves Saint Laurent sera l'un des plus fidèles. Ils ont aimé leur oeuvre aussi bien les sièges feuillages pour leurs appartements, que les grandes sculptures pour leurs jardins, car les Lalanne ont aussi expérimenté l'art topiaire.
Les sculptures publiques de Lalanne sont exposées à la Third Street Promenade à Santa Monica ainsi qu'à l'hôtel de Ville et aux Halles à Paris. Son travail a été également présenté, entre autres, aux Galeries Nationales du Grand Palais à Paris, au musée Boymans à Rotterdam et à l'institut d'art de Chicago. Ses oeuvres font partie des collections publiques du Fisher Landau Center for Art à New York, du musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice et du Fonds Régional d'Art Contemporain de Picardie à Amiens.

En savoir plus