MAURICE DENIS

Granville 1870 - Paris 1943

Maurice Denis est né en 1870 et meurt à Paris en 1943. Il est à la fois peintre nabi, graveur, théoricien et historien de l'art. En parallèle de ses études au lycée Condorcet, il se forme en visitant à plusieurs reprises le musée du Louvre. Il y découvre Fra Angelico et s'oriente vers la peinture chrétienne. A partir de 1888, il fréquente l'Ecole des Beaux-Arts de Paris et l'Académie Julian. Suite à sa rencontre avec Paul Césurier, il fonde le groupe des nabis et en 1892, il expose au Salon des Indépendants. Par la suite, il s'inspire profondément des toiles de Paul Gauguin. Après une première rencontre avec Henry Lerolle, celui-ci lui présente Paul Durand-Ruel, et consacre par là sa carrière d'artiste. L'œuvre de Maurice Denis est marquée par une double influence. La première, chrétienne, trouve son aboutissement en 1897 avec La Légende de Saint Hubert. La seconde, d'inspiration plus personnelle, réintroduit l'iconographie féminine dans l'oeuvre du peintre. Avec d'autres peintres de sa génération, comme Edmond Aman-Jean ou André Dauchez, il forme la Bande Noire, nommée comme telle par les critiques d'Art. A partir de 1914, il devient connu internationalement et fait l'objet de plusieurs rétrospectives, notamment à la Biennale de Venise en 1922 et au Pavillon de Marsan à Paris en 1924.

En savoir plus