FRITZ GLARNER

Zurich 1899 - Locarno 1972

Né à Zurich, Glarner passe une grande partie de sa jeunesse à Naples, où il étudie à l'Institut Royal des Beaux-Arts de 1914 à 1920. Après s'être installé à Paris en 1923, il absorbe l'influence de Cézanne, de Robert Delaunay et d'autres modernistes de premier plan, tout en développant un style semi abstrait. Pendant 9 mois de 1930 à 1931, Fritz Glarner habite à New York mais retourne ensuite à Paris. En 1935, il est de nouveau à Zurich pendant un an avant de retourner à New York où il commence à exposer avec les artistes abstraits américains ; il purifie son style.
A partir du milieu des années 1940, Fritz Glarner se concentre sur la Peinture Relationnelle, composée de rectangles ou de formes quasi rectangulaires dans des combinaisons de couleurs primaires. Bien qu'inspiré par l'exemple du néoplasticisme de Mondrian, les œuvres de Glarner sont moins rigides, moins doctrinales, et visuellement plus fluides. Il emploie aussi souvent des formats circulaires. Dans la peinture relationnelle caractéristique, les couleurs sont limitées au rouge, bleu et jaune avec du noir et blanc et deux tons de gris. La plupart des éléments plats, géométriques, s'écartent légèrement des rectangles parfaits, suggérant de subtils ajustements à la composition. Bien qu'elle dispose de moyens réduits, cette dernière est intuitivement structurée, produisant une interaction dynamique entre discipline et liberté.
Glarner est naturalisé citoyen américain en 1944. A partir de 1957, il vit à Huntington sur Long Island mais retourne en Suisse pour la fin de sa vie. Il décédera à Locarno.

En savoir plus