JAMES ENSOR

Peintre, graveur et dessinateur belge. Aucune étiquette ne décrit l'oeuvre visionnaire produite par Ensor entre 1880 et 1900, sa période la plus créative. Ses tableaux de cette époque ont des aspects aussi bien Symboliques que Réalistes et malgré son rejet des Impressionnistes qu'il qualifie de « barbouilleurs superficiels », Ensor fut profondément préoccupé par les effets de la lumière. Son imagerie et ses procédés techniques anticipent l'éclat coloré et l'impact violent du Fauvisme et de l'Expressionisme Allemand ainsi que les fantasmes psychologiques du Surréalisme.
L'oeuvre la plus marquante et la plus influente d'Ensor est presque entièrement exécutée avant 1900 mais il resta peu reconnu jusque dans les années 1920, même dans son propre pays. Néanmoins, son travail fut très influent en Allemagne : Emil Nolde lui rend visite en 1911 et s'inspire de ses masques ; Paul Klee le mentionne avec admiration dans son journal ; Erich Heckel vient le voir au milieu de la guerre et réalise son portrait (1930; Cologne, Wallraf-Richartz-Mus.); Alfred Kubin achète plusieurs de ses gravures tandis que March Chagall et George Grosz adaptent certaines éléments d'Ensor. Tous les artistes du groupe Cobra virent en lui un maitre. Ensor influença beaucoup d'artistes belges tels que Léon Spilliaert, Rik Wouters, Constant Permeke, Frits van den Berghe, Paul Delvaux et Pierre Alechinsky.

En savoir plus